Différents financements sont proposés pour permettre la réalisation de la formation

Nos formations sont payantes et des frais sont parfois à la charge des candidats. Selon la formation visée, et votre statut, une aide financière peut vous être accordée par l’État. Suivant votre situation vous pouvez faire une demande de prise en charge de votre formation auprès des structures suivantes :

 

Envie d’en savoir plus ? contactez notre équipe au 01 58 04 24 18

 

Vous souhaitez faire une reconversion professionnelle :

Le CPF est fait pour vous !

 

Le CPF est un dispositif de financement public de la formation continue. Il a été créé afin de permettre à tous les actifs de prendre en main leur avenir professionnel et d’être pleinement décideur du choix de leur formation. Il est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante.

 

Pour souscrire au projet de transition professionnelle, vous devez remplir les conditions d’ancienneté.  Si vous êtes salarié en CDI, vous pouvez y accéder si vous justifiez d’une ancienneté de 24 mois (aucune obligation de continuité) – dont 12 mois dans la même entreprise. Si vous êtes salarié en CDD, vous devez justifier d’une ancienneté de 24 mois (sans obligation de continuité) sur les 5 dernières années dont 4 mois en CDD au cours des 12 derniers mois.

 

 

Le CPF est alimenté « en euros » au regard du nombre d’heures de travail effectuées par le salarié.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site officiel du CPF :

 

https://www.moncompteformation.gouv.fr

 

Si vous êtes salarié du secteur public, vous avez droit, au même titre que les salariés du secteur privé, à la formation professionnelle au titre du Congé de Formation Professionnelle (CPF).

 

Le congé de formation professionnelle ou CFP ne peut pas excéder trois ans sur l’ensemble de la carrière, sans obligation de continuité. Ce dispositif est à destination des salariés (de la fonction publique de l’État, fonction publique territoriale, fonction publique hospitalière) qui souhaitent suivre des formations – pour des raisons personnelles ou professionnelles – non proposées par l’administration, ou des actions organisées par l’administration pour la préparation à des concours administratifs.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site officiel du CFP :

 

https://www.fonction-publique.gouv.fr/conge-de-formation-professionnelle-cfp

 

Vous êtes militaire ou conjoint(e) de militaire :

A partir de 4 ans d’ancienneté, un militaire est éligible au congé de reconversion. Pendant ce congé, il pourra suivre une formation professionnelle et être accompagné vers l’emploi de son souhait. Le service ministériel de transition professionnelle prévoit un accompagnement individuel et personnalisé ayant pour objectif l’accompagnement vers l’emploi du personnel.

 

Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement vers la reconversion si vous faites partie des publics suivants :

  • Militaires ou anciens militaires : dans le dernier cas, vous devez avoir quitté l’institution depuis moins de trois ans. Aucune limite de temps n’est apposée aux militaires blessés en opérations.
  • Personnels civils des armées qui souhaitent se réorienter hors des fonctions publiques et les anciens personnels civils (fonctionnaires, contractuels, ouvriers d’état) ayant quitté le Ministère depuis moins de trois ans.
  • Conjoints des militaires : incluant les conjoints de gendarmes et de personnels civil du Ministère des armées.

 

 

Reconversion professionnelle par alternance (Pro A)

La Pro-A ou Reconversion et promotion par l’alternance est un dispositif de financement qui permet aux salariés souhaitant monter en compétences ou changer de métier de suivre une action de formation en alternance afin de favoriser leur évolution professionnelle et leur maintien dans l’emploi.

Ce dispositif vous permettra d’obtenir une qualification professionnelle (CQP) ou une certification professionnelle (RNCP) reconnu en France par le Ministère du travail.

 

Vous êtes salarié et souhaitez développer vos connaissances ?

Votre employeur peut fiancer votre formation par le Plan de Développement des Compétences (PDC)

 

 

Le PDC est un dispositif qui remplace, depuis le 1er janvier 2019, le plan de formation dans les entreprises (PFE). Celui‐ci permet à un employé de suivre une formation à l’initiative de l’employeur. Il peut s’agir de formations obligatoires, mais aussi toute autre formation comme celles permettant à un employé de monter en compétence sur son poste actuel ou son futur poste.

Vous êtes demandeurs d’emploi :

 

 

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF)

L’AIF est un dispositif de financement proposé par Pôle Emploi. Il permet de financer l’intégralité d’une formation éligible. L’AIF peut également venir compléter un autre dispositif comme le CPF par exemple. L’AIF s’adresse aux demandeurs d’emploi ainsi qu’aux personnes

en accompagnement CRP/CTP ou CSP. Ce dispositif permet le plus souvent de conserver les indemnités de demandeurs d’emploi versées par Pôle Emploi.

 

Cliquer sur ce lien pour plus d’informations :

 

https://www.pole-emploi.fr/candidat/en-formation/definir-vos-besoins/financer-ma-formation.html

 

 

L’Aide Individuelle Régionale vers l’Emploi (AIRE)

L’AIRE facilite l’accès ou le retour à l’emploi en Ile-de-France. La Région a investi des sommes importantes pour permettre aux Franciliens demandeurs d’emploi de se qualifier pour des métiers rares ou des secteurs à tension. Nouveauté : depuis le 8 janvier 2019, la liste des formations certifiantes éligibles a évolué.

 

L’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR)

L’AFPR permet au demandeur d’emploi de se former pour répondre à une offre d’emploi. Cette aide financière vise à combler les écarts de compétences que le demandeur d’emploi détient et celles requises par le poste.

L’Action de formation conventionnée (AFC)

L’AFC vise à faciliter le retour rapide à l’emploi en comblant un écart entre les compétences détenues par un demandeur d’emploi et les exigences du marché du travail. Ce dispositif de financement s’adresse à tous les demandeurs d’emploi inscrits chez pôle emploi mais la liste des publics prioritaires est :

  • Les demandeurs d’emploi rencontrant des difficultés d’insertion durable (CDD récurrents notamment) souhaitant se stabiliser dans un emploi pérenne ;
  • Les demandeurs d’emploi pour lesquels les perspectives d’emploi sont limitées sur leurs bassins d’emploi et pour lesquels une mobilité professionnelle est nécessaire ;
  • Les jeunes de moins de 26 ans ayant abandonné un contrat en alternance ou non qualifiés ;
  • Les jeunes diplômés dans un domaine ne correspondant pas ou plus aux secteurs porteurs du marché du travail ;
  • Les demandeurs d’emploi de moins de 26 ans sortis du système scolaire sans diplôme ;
  • Les personnes Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi ;
  • Les bénéficiaires du revenu de Solidarité active (RSA) ;
  • Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi depuis plus de 9 mois ;
  • Les femmes reprenant une activité professionnelle pour donner suite à un congé parental ;
  • Les personnes de plus de 45 ans ;
  • Les bénéficiaires sortant de contrats aidés depuis moins de 6 mois ;
  • Les personnes réfugiées.

Ce dispositif de financement peut être utilisé dans le cas d’une reconversion professionnelle dans un organisme de formation ou pour obtenir certains certificats nécessaires à l’emploi visé (permis de conduire, formation sécurité, qualification en langues étrangères…)

Cette aide peut aussi intervenir dans le cadre d’un parcours de Validation des Acquis de l’Expérience professionnelle (VAE).

L’AFC peut prendre en charge partiellement les frais de déplacement, d’hébergement et de repas dans le cas ou votre reprise d’emploi ou votre entrée en formation se situe à plus de 60 km ou à 2 heures de trajet aller-retour de votre résidence principale.

 

Le Financement Personnel

Chez Majordome Formation SAP nous avons fait le choix de rendre accessible à tous nos formations. Vous pouvez contacter notre équipe afin d’étudier ensemble des solutions de paiement sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.

 

La VAE (Validation des Acquis d’Expérience)

 

C’est une procédure qui permet d’obtenir un diplôme, un titre professionnel ou un Certificat de Qualification quels que soient sa nationalité, son âge, son statut et son niveau de formation.

Elle concerne toute personne justifiant d’au moins 1 an d’expérience dans une activité salariée ou non salariée, bénévole en rapport avec le diplôme, le titre ou le certificat visé. Les compétences acquises au fil des années sont ainsi valorisées au même titre que si vous les aviez acquises par une formation équivalente. Suivant votre statut, son coût, peut être fiancer par l’un des dispositifs évoqués plus haut.

Le titre professionnel ADVF peut être acquis par bloc de compétences ou en totalité, par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

 

Cliquer sur ce lien pour plus d’informations :

http://www.vae.gouv.fr/